Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Stratégie pour défriser des cheveux sains

Publié le par Frederick

Stratégie pour défriser des cheveux sains

Utiliser un défrisant chimique pour lisser les cheveux bouclés ou texturés est une affaire sérieuse. Ce procédé chimique, qu’il soit exécuté avec expertise ou pas, peut partir d’une chevelure saine et la détruire complètement en une seule application. Appliquer un défrisant sur des cheveux abimés, c’est prendre un énorme risque avec l’état et la santé de vos cheveux. Malheureusement, nombre d’entre nous utilisons des défrisants pour essayer de résoudre des problèmes capillaires courants, comme les cheveux cassants, secs ou fragiles. Ne défrisez jamais des cheveux texturés pour résoudre un problème. Le problème capillaire sous-jacent devrait être exploré et corrigé en amont d’un défrisage chimique, une coloration ou tout autre processus capillaire important. Même si vous n’avez pas de gros problèmes de cheveux, conserver vos cheveux texturés dans la meilleure des conditions avant un défrisage vous assurera de meilleurs résultats. Si vos cheveux sont sains et que vous êtes prête à passer à un défrisage, suivez ces étapes importantes de préparation.

Etape 1 – Clarifiez vos cheveux

Environ 3 à 5 jours avant votre défrisage, vos cheveux doivent être clarifiés pour enlever toute trace de produits. N’importe quel shampooing contenant du sodium ou de l’ammonium lauryl sulphate devrait être assez puissant pour clarifier les cheveux et enlever les traces tenaces de produits qui peuvent se mettre en travers du défrisage. Vous n’avez pas besoin d’acheter un shampooing « clarifiant » spécial. Si vous ne souhaitez pas avoir un look complètement épuré et que vous préférez un peu de texture, alors vous pouvez sauter l’étape de clarification et simplement nettoyer vos cheveux avec un shampooing sans sulfates pour enlever les traces légères de produits.

Stratégie pour défriser des cheveux sains
Etape 2 – Traitez avec des protéines

Offrez à vos cheveux un traitement aux protéines au moment du dernier shampooing/après-shampooing, environ 3 à 5 jours avant le défrisage. Reconstruire les cheveux dans les jours qui précèdent le traitement défrisant donne aux cheveux un peu plus de protéines avec lesquelles travailler dans le processus de défrisage. Cela évite au défrisant de compromettre totalement la force de vos cheveux lorsque les liaisons protéiniques internes sont manipulées. Pour choisir le meilleur après-shampooing protéiné à utiliser avant un défrisage, prenez en compte la condition actuelle de vos cheveux. Elle peut se répartir dans 3 zones. Ci-dessous, je vous explique ces 3 zones et le meilleur traitement à utiliser.

Pas de casse ou très peu : zone 1. Dans cette zone, les cheveux sont équilibrés et la casse quotidienne est minimale à non-existante. Parce que les mèches des cheveux bouclés contiennent des fibres fragiles, même en dépit de nos meilleurs efforts, nous ne pouvons pas nous attendre à n’avoir aucune casse. C’est pourquoi, quelques cheveux cassants de temps en temps sont toujours considérés comme équilibrés.

Lorsque les cheveux cassent en zone 1, c’est souvent après une session de coiffage intense. La règle générale pour le compte des cheveux cassés dans la zone 1 est de moins de 5 cheveux cassés sur les jours sans lavage et moins de 10 cheveux sur les jours de shampooings. Fondamentalement, la casse de la zone 1 est tellement minime que vous pouvez compter les cheveux cassés d’une seule main.  Aucune mèche de cheveux ne devrait tomber pendant le démêlage dans cette zone.

Suggestions de produits à utiliser

Utilisez un traitement après-shampooing profond avec des protéines hydrolysées légères, des après-shampooings sans rinçage, des hydratants à base de protéines.

Mes recommandations de produits :

 1. Le masque capillaire à l’huile d’Argan – Il contient des protéines hydrolysées, des ingrédients hydratants et de l’huile d’argan bio. Il est parfait pour les cheveux sains, qu’il hydratera pour accroitre leur élasticité, mais contient également des protéines hydrolysées pour renforcer les cheveux de l’intérieur.

2. Le masque capillaire à l’huile de coco – C’est un excellent soin avec une petite quantité de protéines hydrolysées, qui hydratera vos cheveux.

Une casse modérée : zone 2. Il s’agit de la zone intermédiaire entre des cheveux sains et forts et des cheveux sévèrement abimés et cassants. C’est souvent la conséquence lorsqu’on néglige ou qu’on diagnostique mal la casse minimale de la zone 1 et qu’on n’offre pas à nos cheveux les protéines ou l’hydratation appropriés. Ce phénomène se produit si un soin protéiné est appliqué sur les cheveux qui ont besoin d’hydratation ou si des cheveux poreux avec un niveau de protéine trop faible reçoivent trop de traitements hydratants. La casse quotidienne est légèrement plus importante que dans la zone 1 et se produit plus facilement, même lors de manipulations normales. La règle générale pour le compte de cheveux cassés en zone 2 est de 10 à 15 cheveux sur les jours sans lavage et pas plus de 15 à 20 sur les jours avec shampooings. Des mèches moyennes à grandes peuvent tomber après avoir démêlé les cheveux.

Suggestion de produits à utiliser

Utilisez un soin doux de reconstruction, un soin de rinçage et appliquez une crème hydratante riche en protéines.

Mes recommandations de produits :

1. Masque capillaire au lait. C’est un masque capillaire riche en protéines, avec des protéines

provenant de laits de vache, de chèvre, d’orge, d’avoine, d’olive et de soie. Ce masque est parfait pour les cheveux qui sont modérément cassants, afin de les réparer et de les préparer avec le bon niveau de protéines avant de les défriser.

2. Masque capillaire à la mayonnaise. C’est un masque riche, conçu à partir de protéines d’œufs et de lait, qu’il met également en balance avec de l’huile d’olive. Il est excellent pour les cheveux secs et cassants.

Ces soins profonds après-shampooings que je vous recommande ici, seront de nouveau utilisés après avoir défrisé vos cheveux.

Une casse sévère : zone 3. Vous y êtes lorsque les problèmes de vos cheveux cassants et abimés n’ont pas été résolus dans les zones précédentes. La casse des cheveux est lourde et chronique. C’est la plupart du temps le résultat d’une casse modérée de zone 2, qui est laissée sans soin sur de longues périodes. Des symptômes d’éclaircissement des cheveux, des cheveux courts, des zones de calvities et d’autres avec très peu de cheveux sont monnaie courante. Une ligne de transparence vers la fin des cheveux est le meilleur indicateur et le signe indubitable d’une casse sévère. Si vos cheveux sont dans cette zone, alors NE LES DEFRISEZ PAS.

Etape 3 – Protégez vos mèches

La nuit précédant le défrisage et le jour du traitement, vous devriez accorder une attention particulière à vos pointes. Les longueurs de cheveux qui ont déjà été défrisées et les pointes sont particulièrement vulnérables à un défrisage. Gardez vos cheveux hydratés, huilés et coiffés de façon très simple dans les jours qui précèdent un défrisage.

Etape 4 – Faites un test

Effectuez toujours un test sur une mèche selon les instructions du fabricant du défrisant, avant d’appliquer le traitement ou des produits chimiques colorants. Le test doit avoir lieu 24 à 48 heures avant le traitement complet, même si vous avez déjà utilisé le produit chimique en question. (Vous pouvez également décider de faire ce test pendant la phase de préparation à l’étape 1).

Pourquoi est-il important de faire un test ? Parce que les choses changent ! Un produit chimique qui a bien fonctionné pendant des années peut soudain échouer à provoquer l’effet désiré, les fabricants de produits peuvent modifier leurs formules ou vous pouvez avoir développé une sensibilité à une formule plus ancienne. Si vous faites défriser vos cheveux par un professionnel, votre coiffeur doit procéder à un test avec chaque défrisant. Soyez proactive et demandez ce test si le coiffeur ne le propose pas.

Commenter cet article